Infolinks In Text Ads

Triple A ?

L'annonce de la décision d'une des Agences de notation d'étudier la rétrogradation de la notation de la France n'est certainement pas une bonne nouvelle, quoiqu'on pense de ces Agences de notations qui, rappelons-le, avaient garanti les titrisations pourris qui avaient abouti à la crise de 2008.

Une dégradation signifie des taux d'intérêt de la dette française, du moins la part empruntée sur les marchés, en hausse, augmentant donc les remboursements, déséquilibrant le très fragile équilibre du budget 2012, déjà passablement insincère, actuellement en discussion.
Vu les recettes employées pour parvenir à cet équilibre apparent, c'est à dire, au delà de quelques mesures symboliques frappant les plus riches, un haro sur les classes moyennes et populaires par la hausse des taxes à la consommation et les prélèvements sur les Mutuelles de santé. 

Ce prélèvement sur les mutuelles, renchérissant, mécaniquement les cotisations et donc le nombre de français qui ne pourront plus se faire soigner est une mesure doublement abjecte:
- d'une part par sa conséquence sur la santé des moins aisés,
- de l'autre parce que cet argent, ces réserves sont à nous, les cotisants, puisque les Mutuelles ne font pas de profit et que ces réserves permettent de lisser les éventuelles augmentations, voire les annuler.

En attendant, N. Sarkozy continue sa campagne électorale, à nos frais, venant parler, hier, à Nice, de "formation professionnelle", celle qu'il continue de sacrifier, en bonne compagnie, celle de Mme Morano, qui entretiendrait avec l'élégance intellectuelle, selon de mauvaises langues, le même rapport que le hareng avec une boutique de mode.
  • Le site Nicolas Sarkozy 2012
  • "Eva Joly : "La gauche serait folle de ne pas sortir du nucléaire"", Le Monde.
  • "Budget des écoles : un écart de 1 à 10 !", Marianne.
  • "Algues vertes : l'Europe somme Paris de s'expliquer", Le Monde.
  • Un beau débat de l'Université Populaire 06, sur l'OIN Plaine du Var, avec, notamment, un comparatif avec les OIN de Bordeaux et de Rungis qui fonctionnent, eux, comme de vrais outils d'aménagement.
  • "Avec François Hollande, les vaches libérales seront bien gardées !", par Michel Onfray, Le Monde.

0 comments:

Post a Comment

top