Infolinks In Text Ads

Interchangeabilité ?

 Image détournée, trouvée sur FaceBook et, après recherche, due à Vinvin.

Je n'étais pas très enthousiasmé par l'idée de poster sur le débat de mercredi soir,  même si j'en avais vu de larges extraits en différé, mais je m'y suis collé.

On a assisté à un remake des débats précédents. Une M. Aubry offensive et un F. Hollande esquivant le plus souvent en noyant le poisson. L'une militante, l'autre surjouant le présidentiable. Leurs divergences ne sont pas énormes, puisque se situant tous les deux dans le cadre social-libéral et du traité simplifié consécutif au "Non" de 2005. Elles sont néanmoins sensibles.

 F. Hollande se situant dans le droit fil de la social-démocratie européenne ayant définitivement capitulé devant la mondialisation financière, M. Aubry essayant de préserver quelques marges de manoeuvre.

La principale différence tient dans les forces qui les soutiennent:
- F. Hollande est soutenu par le gros morceau des barons, la plupart cumulards et entendant bien le rester, et par leurs clientèles, par la droite du PS, par les centristes "de gauche" que sont les radicaux. Celui qui se présente comme le candidat des jeunes est en fait plébiscité par les vieux (71% des votants de plus de 55 ans) et le conservatisme de la France profonde, la gauche cassoulet.

- M. Aubry, outre quelques éléphants et barons, est soutenue essentiellement par la gauche du PS, les urbains et les jeunes et la sensibilité écologiste. Une bonne part de ceux qui ont voté pour Mme Royal refusent de suivre son appel à se reporter sur Hollande et A. Montebourg, aux positions les plus radicales, n'appellera finalement pas à voter pour F. Hollande car il sait que la quasi totalité de ses troupes ne le suivraient pas.

En fait, en dehors d'une interchangeabilité importante en termes programmatique, néanmoins plus molle et un peu enfumeuse chez F. Hollande,  j'irai voter dimanche pour Martine Aubry, à cause de la dynamique des forces qui la soutiennent et  la mettront vraisemblablement en position d'aller plus loin que le liquide un peu tiède du programme socialiste, inadapté à la réalité de la crise actuelle.

Je serai gagnant de toute manière car, si F. Hollande est désigné, les scores de 1er tour de JL Mélanchon et d'Eva Joly seront nettement plus élevés, ce qui me convient aussi.
  • "Les électeurs de Montebourg et de Royal choisissent très majoritairement la maire de Lille, selon une enquête Opinionway. Et le débat lui profite également", NouvelObs.
  • "Le conseiller retraites de Hollande ne pense pas revenir sur l'âge légal à 62 ans", Libération.
  • "Environnement : les entreprises françaises ne veulent pas rendre de comptes", Le Monde. "Mardi 11 octobre en fin de soirée, l'adoption de deux amendements, glissés dans la proposition de loi "sur la simplification du droit et l'allégement des démarches administratives" présentée par Jean-Luc Warsmann (UMP, Ardennes), a porté un coup sévère aux engagements inscrits dans la loi Grenelle 2". 
  • "Gaz de schiste : Fort Worth, Texas, la ville aux 2 000 puits"Rue 89

0 comments:

Post a Comment

top