Infolinks In Text Ads

1er tour des Primaires socialistes

Le 10 août, discutant avec un ami socialiste,  je pariais un repas au restaurant que le nombre de votants ne dépasserait pas les 500 000, lui pariant sur 1 200 000.

Dans les semaines qui ont suivi, d'autres amis se sont joint au pari, consigné par écrit, pour 400 000, 700 000 et 1 000 000 de votants.
Début Août, le contexte était différent, l'intérêt pour ces primaires aux abonnés absents, les perspectives de la crise pas aussi prégnantes. 

J'avais, en ce qui de concerne, extrapolé ce nombre du  rapport du nombre d'adhérents avec celui des votants ( 8 000/25 000) à la primaire d'EELV qui s'était déroulée quelques semaines auparavant.
J'avais aussi attiré l'attention sur le fiasco des sondages lors des Primaires EELV, annonçant N. Hulot élu à 60% dès le 1er tour...

Et donc, tout au long de la journée, le téléphone a fonctionné, certains tenant un bureau de vote, d'autres simplement allant voter et d'autres, comme moi et un autre adhérent EELV, attendant les résultats, à la fois abattu (à cause du pari) et content, (parce que cela prouve la mobilisation anti-Sarkozy)  lorsque j'ai appris que les votants dépassaient les 2 millions..

Côté résultats, 3 surprises, à mon avis du moins:
- F. Hollande, cheveux teints et gominés, donné par les sondages à 20 points d'avance,  quasiment élu au 1er tour, se retrouve, malgré le soutien de tous les médias, à moins de 10 points devant M. Aubry.
- La plus grande, réconfortante malgré ses positions sur le nucléaire et le joint: les résultats d'A. Montebourg, qui fait mieux que ce que je prévoyais (à 15%).
- Enfin l'écroulement de S. Royal, que je ne voyais pas aussi bas.


Un second tour incontestablement en faveur de M. Aubry car, même si A. Montebourg ne donne pas de consignes de votes, son électoral se reportera massivement sur la Maire de Lille, ce qui compensera largement les 6% du sarko-compatible M. Valls allant sur F. Hollande. Le débat sera clair entre deux lignes socio-libérales certes, mais dont l'une sera sensiblement plus à gauche que l'autre.
Je ne sais pas encore si, afin d'éviter le candidat de la droite du PS, des cumulards et des barons, je n'irai pas voter pour M. Aubry dimanche prochain.
  •  Rappel: Mardi 11 Octobre, amphi 68 du campus Carlone, 19h-21h,
    Fabrice Decoupigny:  
    "Les enjeux de l'OIN Plaine du Var"Les débats suivront.
  • Le PDG de Dexia aurait, en 2010, touché un gros paquet d'€, vraisemblablement pour l'excellente gestion qu'on constate aujourd'hui...

0 comments:

Post a Comment

top