Infolinks In Text Ads

Université Populaire des Alpes Maritimes

Nous avions abandonné il y a un an, épuisés, après 5 ans et le constat d'un bilan mitigé quant à la participation à nos activités.
Et puis, les gens rencontrés s'étaient fait, peu à peu, plus pressants: "Alors, vous recommencez quand ?", "C'est dommage!", ... Car nous avions aussi nos habitués.
Puis, en Juin, autour d'une équipe en grande partie renouvelée, la décision a été prise de repartir, avec un changement majeur, celui du lieu. Nous quittons le campus St Jean d'Angély, maintenant surchargé, bien commode car accessible en tramway, pour celui de la fac de Lettres, à Carlone (amphi 68), qui offre au moins l'avantage de pouvoir sa garer, en voiture, très facilement.

Nous écrivions, lors la création de l'Université Populaire des Alpes Maritimes : "Parce que nous sommes entrés dans le siècle de la connaissance, une connaissance qui progresse formidablement tous les jours et qui a besoin d’être entendue, discutée, contredite, pour se forger, s’enraciner et s'étendre. Une connaissance qui nécessite une veille sur l’innovation.
Parce que notre société, fragmentée, ségrégative, a besoin de lieux d’échanges, mais d’échanges qui s'effectuent à partir de la connaissance afin de ne pas sombrer dans l'obscurantisme ou le café du Commerce.
Parce qu’à travers ces débats, nous souhaitons que s’expriment et s’enracinent les valeurs auxquelles nous tenons : respect, humanisme, liberté, fraternité, justice, démocratie, droits de l’homme..."

Rien n'a changé depuis, si ce n'est l'intérêt supplémentaire que nous accorderons aux problèmes de l'écologie.

Lundi soir, la dernière réunion du bureau a établi la programmation pour l'année 2011-12 (en attente de confirmations), à raison, pour l'instant, d'un rythme raisonnable d'une séance par mois, chaque deuxième mardi (sauf s'il tombe en période de vacances universitaires ou de fériés), de 19h à 21h, avec, à chaque fois un intervenant introduisant le débat en 30 à 45 minutes, suivi d'un débat ordonné avec la salle.

Nous inaugurerons nos activités le mardi 11 Octobre sur un problème d'actualité, celui de l'OIN Vallée du Var, introduit par Fabrice Decoupigny. Nous vous attendons nombreux.
  • "Pour Baroin, la niche Copé n’existe pas", Désintox.
  • "La prudente position pro-palestinienne d'Eva Joly", Le Monde.
  • "Standard and Poor's dégrade la notation de l'Italie", Libération. L'ère Berlusconi se clôt sur un "désastre complet.
  • "Les trous de mémoire du gouvernement", Le Monde.
  • "Un tiers des filiales des géants pétroliers dans des juridictions offshore", Le Monde. Et très vraisemblablement les plus juteuses.
  • "Cécile Duflot fait peur aux socialistes parisiens", Le Monde.
  • Europe, les succès inattendus des Partis Pirates pour la défense d'un Internet libre, Owni.
  • "Faisons un rêve", Blog de J. Attali.
  • Justice de domestiques. Le Parquet a requis la relaxe de J. Chirac et tous les co-prévenus pour les emplois fictifs au motif qu'il n'était pas vraiment fictifs et que J. Chirac n'était pas au courant. Rappelons que c'était la dernière des 7 affaires. Toutes les autres ayant été traitées sur le même mode... Lorsqu'on lit le compte-rendu de ces plaidoiries (Chroniques judiciaires), on a honte, pour les deux "procureurs" qui rabaissent à ce point la justice avec des arguments de chiottes, et pour notre pays.
  • "Pour la reconnaissance d'un Etat palestinien", par Jimmy Carter & Mary Robinson, Le Monde.
  • ""Serment d'allégeance aux armes" : le PS dénonce un "patriotisme de la peur"", Le Monde. Un des commentaires de l'article propose: "A quand un serment d'allégeance aux impôts pour les exilés fiscaux ?". Et un autre, contre  le népotisme, pour N. Sarkozy ?

0 comments:

Post a Comment

top