Infolinks In Text Ads

C'est parti...

C'est fait ! La Coupe du Monde de Rugby a commencé, me métamorphosant, pour plus d'un mois, en téléspectateur ordinaire sur sa chaise ou son canapé, le plus souvent avec quelques copains, pestant souvent contre l'arbitrage, les maladresses des joueurs, les placages ratés, ... et exultant lors de chaque belle action ou chaque essai de l'équipe de France.

C'est vrai, je l'avoue, je vais régresser au niveau d'un supporter ordinaire, et le plus grave est que je vais y prendre un infini plaisir. Comme quoi, l'effort de rationalité citoyenne souffre universellement de quelques trous noirs.

J'ai vu, hier une superbe 1ère mi-temps des Blacks contre les Tonga avec une qualité de jeu impressionnante. Ils se sont ensuite plutôt reposés lors de la seconde, leur avance au score le permettant.

Cependant, je, et les copains, suis (sommes) loin des outrances de certains. 
- Nous ne nous perturlurerons pas le visage.
- Nous ne chantons pas les hymnes nationaux la main sur le coeur.
- S'il nous arrivera (très occasionnellement) d'insulter l'arbitre lors d'une mauvaise décision, nous n'insulterons jamais les joueurs, surtout pour leur couleur de peau.
- Nous ne mettrons pas de drapeaux à la fenêtre ou au balcon.
- Nous ne hurlerons pas à la fenêtre lors d'un essai des français.
- Nous apprécierons à leurs justes valeurs les "pignes", actuellement nommés "mauvais gestes".
- Nous ne jetterons pas de pierres ou autres objets sur les supporters adversaires, fussent-ils autour de la table.
- ...
Bref des supporters éclairés et civilisés.

Et puis, quel plaisir de voir un sport collectif où les joueurs ne se roulent pas par terre en hurlant leur douleur à la moindre pichenette et ne sautent pas les uns sur les autres en gesticulant à chaque point marqué.
  •  "La sortie de la Grèce de la zone euro évoquée à mi-voix", Le Monde.
  • "Les bourses européennes clôturent en forte baisse", NouvelObs.
  • "Emprunts toxiques: la hausse du franc suisse menace-t-elle la Ville de Nice ?", Nice-Matin. L'affaire est plus sérieuse que veut bien laisser entendre le titre de l'article et devrait être repris dans la presse nationale la semaine prochaine. L'indexation sur le Franc suisse d'un emprunt toxique contracté par la ville pourrait se révéler catastrophique pour les finances municipales. Nous en reparlerons plus en détail après le week-end.

0 comments:

Post a Comment

top