Infolinks In Text Ads

Blues du dimanche

Née en 1897, décédée en 1948, Lucile Bogan, qui a aussi enregistré sous le nom de Bessie Jackson est née et a grandi dans le sud, se fit remarquer par des paroles de chansons souvent explicitement centrées sur le sexe, l'alcool, l'homosexualité féminine et le jeu.

La voici dans "Drinking blues", "I said blues has got me drinkin', trouble's got me thinkin', And it's goin' to carry me to my grave":


- "Shave 'em dry":


- "Pot Hound Blues":



- "They Ain't Walking No More":


- "Till the cows come home":


- "Pay Roll Blues":


- "Skin Game Blues":


Bon dimanche.
  • "Journalistes espionnés : laisserons-nous faire ?", NouvelObs.

  • "Dans les Vosges, Sarkozy chante toujours la même chanson", Libération.

  • "Crise des subprimes : la Société générale est le seul établissement français visé par la plainte américaine", Le Monde. Ce qui expliquerait peut-être les attaques boursières dont elle a fait et va continuer à faire l'objet.

  • "Un verre de vin, c'est bon pour les cardiaques", Le Monde.

  • "Un officiel chinois se suicide de onze coups de couteau", Rue 89.

  • "Ce que Karl Marx n'est pas parvenu à faire, Goldman Sachs y parviendra", Blog de P. Jorion.

  • Sordide connerie de l'Ump: "Après Eva Joly la "Norvégienne", Jean-Vincent Placé est "notre Coréen national"", Le Monde

  • Pour les abonnés, sur MediaPart, "L'énigme François Hollande", qui fait un peu froid dans le dos...

0 comments:

Post a Comment

top