Infolinks In Text Ads

Primaire socialiste

Le dernier sondage de l'Ifop publié par France-Soir (cf. l'article du Monde), sur les candidats à la Primaire socialiste donne, sans grande surprise, F. Hollande sensiblement en tête (42% des voix des sympathisants de gauche) contre 34% à M. Aubry, inversant les résultats du mois précédent. Les 4 autres candidats étant définitivement distancés .Ce que ne dit pas France-Soir est que ce sondage a été réalisé auprès de 565 "sympathisants socialistes", rappelant ceux désignant N. Hulot comme favori lors de la primaire EELV.

F. Hollande, cumulard (Député et Président du CG de Corrèze) était déjà en 1981chargé de mission sur l"économie à l'Elysée. En 1984, il est à l'initiative des "transcourants",  regroupement de quelques "dents longues" dépourvus de tout fond politique. L. Jospin devenu 1er Ministre en 1997, souhaitant un parti peu remuant, le place comme 1er Secrétaire du PS. Fonction mollassonne parfaitement assumée, qui débouchera sur les brillants résultats de la Présidentielles de 2002 et un PS appelant à voter Chirac au 2nd tour.

Entre-temps, malgré de bons résultats aux Régionales de 2004 et simplement corrects aux autres élections, il s'assure que les barons pèsent de tout leur poids (plus quelques trucages) sur le référendum interne de la constitution européenne, avec le résultat qu'on sait, qui aboutit à couper très largement le PS des suffrages populaires. Accordons-lui encore, à travers les grenouillages qui ont abouti à la candidature de S. Royal en 2007, toute sa part dans ce second fiasco. 
Bref, dans ce domaine, un incontestable looser que N. Sarkozy s'est choisi comme concurrent à la Présidentielle de 2012.

Côté Parti, c'est l'homme qui a parfait la transformation d'un parti politique en simple syndicat d'élus, donnant tout le pouvoir aux barons et, lors de chaque congrès, parvenant à un consensus mou, de simple façade quant aux contenus politiques en distribuant les places. Son chef d'oeuvre restant néanmoins, sur le mode "Après moi le déluge", le glauque Congrès de Reims dans lequel est apparu en pleine lumière la pseudo-réalité démocratique de ce parti où barons et éléphants truquaient allègrement les votes en toute impunité et où certaines fédérations fonctionnaient quasiment comme des regroupements mafieux.
Reconnaissons, là encore, un héritage calamiteux.

J'ai relevé, en début de post, sa situation de cumulard. Comment un tel homme est-il arrivé au statut de candidat crédible de la gauche aux prochaines Présidentielles ?
- En s'opposant au souhait de M. Aubry de limiter les mandats exécutifs et législatifs à un seul, s'assurant dès lors le soutien de tous les élus et barons cumulards du PS, et on sait qu'ils sont nombreux.
- En occupant, grâce au soutien de N. Sarkozy, les unes de tous les médias (les deux pleines pages que lui a consacré Nice-Matin lors de sa courte visite à Nice en constituant un des exemples les plus frappants), invité favori de toutes les émissions politiques et populo-politiques des télévisions et radios.

Politiquement, on rechercherait en vain dans ses propositions des options clivantes, audacieuses, de gauche, hormis sa timide reprise d'une partie des propositions de T. Piketty sur la fiscalité. Celui qui se veut un candidat "normal" est en fait un candidat d'eau tiède qui ne disputera au Président sortant que le vote des plus de 65 ans, et qui ne peut compter que sur le rejet massif de N. Sarkozy pour faire un score qui ne soit pas plus mauvais que celui de son ex-compagne en 2007.

Dans une vie de couple, il y a des "tue l'amour", F. Hollande en est, hélas pour la gauche, la métaphore politique et électorale.
Heureusement, les primaires écologistes ont montré la grande approximation de ce type de sondage, d'autant qu'il est réalisé, là, par l'IFOP, société appartenant à la très sarkozyste patronne du Medef.

Voir aussi: "Hollande devance Aubry : ce sondage Ifop à qui l'on fait dire ce qu'il ne dit pas...", NouvelObs.
  • Privatisation des Routes Nationales, blog SNPTRI Ile de France. Voir la carte là.
  • "Cannabis : ce que la légalisation rapporterait au fisc", Le Monde. L'article vaut beaucoup mieux que son titre. Sur le même problème: "A quand un vrai débat sur la réglementation des drogues ?", Vous avez dit Sécurité ? *****
  • "Hébergement d'urgence : grève contre les coupes budgétaires", NouvelObs.
  • "La Syrie reste sourde aux alertes de la communauté internationale", Le Monde.
  • "Comment Sarkozy a récompensé la bande du Fouquet's", Rue 89.
  • Un vieil article (02/11) du Monde Diplo à relire et méditer: "Florissante industrie de l’agriculture biologique".

0 comments:

Post a Comment

top