Infolinks In Text Ads

Le filet de resserre


Il y avait échappé avec l'affaire très vite étouffée lors de son élection, des travaux à prix "amicaux" de son appartement des Hauts de Seine.
Cette fois, c'est du sérieux.

Pour les abonnés, Edwy Plenel, dans MediaPart, titre (pour 5 pages) "Les documents Takieddine ou la sale vérité du sarkozysme", les péripéties des contrats d'armement féconds en rétro-commissions qui passent par un intermédiaire libanais très proche de N. Sarkozy, C. Gueant, B. Hortefeux et JF Copé: "Les documents Takieddine, dont Mediapart a commencé la publication le 10 juillet, dévoilent la vérité de la présidence de Nicolas Sarkozy. Et cette vérité est sale. Ayant pour fil conducteur l'argent noir des ventes d'armes, cette documentation sans précédent dans l'histoire de la République met à nu un système dont l'intérêt financier est le seul mobile, au détriment des lois en vigueur et de la morale publique".

L'article est en partie repris dans Libération et faisons confiance à MédiaPart pour nous distiller les plus compromettants des "5000 documents incontestables qui, pour l'heure, ne sont entre les mains d'aucun magistrat et ne font donc partie d'aucune procédure judiciaire".

Au même moment, on apprend que la Cour de justice de la République, hier, a décidé, d'ouvrir une instruction contre l'ancienne ministre de l'économie, Christine Lagarde, sur le scandale Tapie/Crédit Lyonnais. Ils en ont profité pour modifier les motifs de l'inculpation d' "abus d'autorité" en "complicité de faux" et "complicité de détournement de fonds publics". Or, l'on sait que Mme Lagarde n'a agi, dans cette affaire, que sur ordre du Président. (Libération, NouvelObs, Le Monde).

Cette Présidence, entamée au Fouquet's sous le signe du fric, risque fort de sombrer sous le même signe. Du moins si la justice existe toujours dans notre pays. 

Et c'était hier l'anniversaire d'une nuit magnifique. Nous aurions grand besoin d'un "bis repetita". C'est ce jour qui devrait devenir Fête Nationale.
  • "Garde à vue et blues des bleus", chez Maître Eolas. *****
  • "Crise mondiale: nouvelle poussée de fièvre des marchés. Les bourses européennes ont chuté lourdement ce jeudi, dont Paris. La crainte de la contagion est plus que jamais présente". Libération. "Les Bourses européennes s'effondrent", Le Monde.

0 comments:

Post a Comment

top