Infolinks In Text Ads

Norvège... (2)

Je ne sais pourquoi, l'assassinat de masse norvégien me mène à penser que, de la même manière qu'avec le 11 septembre, nous avons franchi un cap supplémentaire vers la barbarie et que cela n'annonce rien de bon.

J'ai essayé, hier,  à chaud, d'expliquer pourquoi j'en arrivais à cette conclusion, mais sans, semble-t-il arriver à me faire comprendre, du fait vraisemblablement d'une argumentation faible et confuse.

Trois choses me troublent dans ce drame:
- le fait que ce massacre soit le fait d'un homme seul, psychopathe déséquilibré certes pour commettre un tel acte, mais intelligent et rationnel, prenant le temps d'expliquer en 1 500 pages les raisons d'un acte minutieusement préparé depuis des années.
- qu'un homme seul réussisse à tuer une centaine de personnes et à en blesser autant en une seule journée en deux endroits différents, tuant pendant près de deux heures, un par un, 80 personnes. Et pas dans une région perdue d'Afrique, mais à côté de la capitale, Oslo, d'un pays européen absolument développé.
- Qu'au delà de ses multiples appartenances successives, son fonds de commerce, son terreau fertile, reste celui de la haine de la gauche, de l'islam et des immigrés, du "multiculturalisme" et cela peut être suffisant pour l'avoir amené à un tel degré de monstruosité.

Reste que ce fonds de commerce est maintenant celui de nombreuses droites européennes, dont la notre plus particulièrement, alors qu'il était cantonné, jusqu'en 2007 à l'extrême-droite et une petite minorité (les "pizzaiolos") de députés Ump et que cela n'annonce rien de bon tant que la gauche n'aura pas rompu avec un socio-libéralisme mettant à mal l'ensemble du socle social de notre république, et sera capable de proposer des alternatives motivantes à tous ceux que le descenseur social sarkozien met à mal: une réelle politique de civilisation remplaçant celle du bouc émissaire.
  • "Qui a inspiré le tueur de Norvège ?", NouvelObs.
  • "Lu sur Fdesouche : le tueur d'Utoya «a des arguments cohérents»", Libération. 
  • "L'islamophobie, une idéologie de masse qui imprègne la société", Libération.
  • "Valls rêve d'une "majorité" élargie à Villepin et Bayrou", Le Monde.
  • "La mort de huit sangliers près d'une plage bretonne relance le débat sur les algues vertes", Le Monde.

0 comments:

Post a Comment

top