Infolinks In Text Ads

Nature Capitale

" Lyon en son jardin ! "




Célébrer la beauté des arbres, des espèces, des cultures agricoles dans un grand évènement populaire et festif, c'est ce à quoi Nature Capitale nous invite les 17, 18 et 19 juin en transformant Bellecour, la plus grande place piétonne d’Europe, en un sublime écrin végétal. J'ai immédiatement été séduit par ce projet imaginé par Gad Weil et Laurence Médioni. Leur labyrinthe poétique semble inspiré des œuvres de Claude Monet et des maîtres de l’impressionnisme. C’est un hymne à la nature, mais aussi un hommage à la relation de l’homme avec elle. J’aime cette approche positive ! J’aime l’idée que l’éphémère puisse aboutir à une création durable puisque les parcelles qui composent le tableau de la place Bellecour seront ensuite dispersées dans la ville. J’aime que Lyon soit au départ d’une tournée internationale qui se poursuivra jusqu’à New York et São Paulo. Cette mise en réseau marque l’engagement des métropoles sur les enjeux écologiques. Lieux de mélange des cultures, les villes ont le pouvoir ou l’art de rendre désirable le développement durable.
En cela, elles sont l’atout-maître des Etats. C’est vrai en France comme à l’échelle de l’Europe ! Cela fait plus de vingt ans que les villes ont engagé leur mutation écologique en entrant de plain-pied dans un urbanisme du 21e siècle. On a reconquis nos centres, redécouvert les modes de déplacement doux comme le tramway ou le vélo. On a bâti des "éco-quartiers" comme à La Confluence. En dix ans, nous avons augmenté de 25 hectares la part des espaces verts dans Lyon intra muros. A l’échelle métropolitaine, nous mobilisons nos partenaires dans la lutte contre le réchauffement climatique. Dans l’industrie, nous concentrons nos efforts sur les "cleantechs". Nature Capitale, c’est un formidable vecteur pour sensibiliser les opinions sur ces problématiques. Le combat pour l’environnement ne consiste pas seulement à le préserver, mais aussi à agir sur lui. C’est ce message que nous allons porter au-devant de tous ces promeneurs qui les 17, 18 et 19 juin auront, comme moi et je l'espère, comme vous, le bonheur et le privilège de découvrir cette superbe création. 

0 comments:

Post a Comment

top