Infolinks In Text Ads

Liberté, liberté chérie...

J'ai souvent, sur mon blog précédent, fustigé l'ordre moral qui, subrepticement, s'imposait en France, en parallèle au laxisme montant envers les puissants et les riches.

Le 27 mai, un rennais a été condamné "à 40 h de TIG et 200 euros d'amende pour avoir chanté Hécatombe, la chanson de Brassens ci-dessous, du haut de son balcon. Hélas, trois bleus passaient en dessous".

Du coup, le site toulousain Demosphère appelait, mercredi à aller chanter, du même auteur, "Hécatombe: Au marché de Brive La Gaillarde..." devant le tribunal de Toulouse. Résultat: "Tout le monde s'est fait embarquer vers 18h30"...

LibéToulouse raconte qu'alors, appel est lancé pour un rassemblement devant le commissariat et, à 20h les 20 interpelés étaient relâchés mais convoqués le lendemain pour "outrage aux forces de l'ordre". Pendant ce temps, les vrais voyous...

Allez, en attendant, hommage à Georges Brassens, "Hécatombe":


En espérant ne pas être convoqué par la police pour outrages, je vous souhaite une bonne journée.
  • "Les "biens mal acquis" africains gênent la France", Le Monde.
  • "Sur la seule année 2009, 60 millions d'hectares de terres agricoles, soit l'équivalent de la superficie de la France, ont été achetés ou loués par des investisseurs étrangers dans les pays en développement". Le Monde.
  • "Immigration, prisons, binationalité : l’UMP polarise le débat sur la sécurité", Marianne.
  • Catastrophe annoncée: "Nice Stadium : le plan de bataille pour s'y rendre", Nice-Matin.

0 comments:

Post a Comment

top