Infolinks In Text Ads

Allemagne...

Alors que les droites françaises ont les yeux rivés sur l'Allemagne et ses performances tant économiques que budgétaires, A. Merkel vient de leur "péter dans les doigts" avec l'annonce de la sortie du nucléaire d'ici 2022.

En France, et plus particulièrement chez nous, dans le midi, on ne s'intéresse que peu à l'évolution politique chez nos voisins d'outre-Rhin. On a certes remarqué la montée, tel un soufflet, de Die Linke et sa retombée tout aussi rapide, on a vu la lente dégringolade d'un SPD capitulant face à la mondialisation financière. On s'est gaussé, il y a 3 à 4 ans, des hésitations des Grunen, moi y compris...
Mais, hormis les récents succès électoraux de ces derniers, on n'a pas vu que, depuis quelques mois, ils sont régulièrement devant le SPD dans les sondages d'opinion.

Face à une CDU et un SPD en régulière perte de vitesse, face à l'effondrement de Die Linke et des Libéraux, les Verts Allemands sont les seuls à avoir le vent en poupe et on ne peut comprendre la mutation anti-nucléaire d'A. Merkel  hors de ce contexte et de préoccupations électoralistes. Elle espère ainsi récupérer une partie de l'électorat écologiste, voire ficeler une alliance électorale durable avec eux.

Les Verts allemands sont à la croisée des chemins. Ils ne sont pas certains de voter la proposition de la CDU, du fait du risque de remise en fonction de centrales à charbon et d'investissements encore insuffisants dans les énergies renouvelables. Au passage, signalons qu'annuellement, contrairement à une idée reçue, c'est l'Allemagne, même si ses centrales nucléaires ne produisent que 17% de son électricité, qui vend à la France près du double qu'elle ne lui achète d'énergie électrique pour compenser ses pics de consommation.

Dans tous les cas, envisager une alliance nationale avec la CDU serait, pour les Verts allemands, suicidaire et entraînerait, tels Die Linke et les Libéraux, une chute dans l'opinion tout aussi nette que leur récente remontée.
  • "Les députés UMP édulcorent le texte sur la transparence des sondages politiques", Le Monde.
  • "ONDES – Le classement des mobiles les plus nocifs", Big Browser.
  • "Chômage : pourquoi la baisse ne va pas durer", Alternatives Economiques.
  • "Les dossiers brûlants de l'écologie politique", Le Monde.
  • "Quelle énergie après 2012 ? Le sujet qui fâche", Le Monde.

0 comments:

Post a Comment

top