Infolinks In Text Ads

Week-end de Congrès (suite et fin)

Terminé ce 1er congrès EELV. Mieux qu'il n'a été entamé.

Samedi, journée de débat et d'élection du Conseil Politique Régional (CPR). Nous avions été quelques uns à l'origine d'une liste contre une motion dite de "rassemblement" (celle qui a obtenu près de 60% des voix et 10 élus) qui, bien que disposant (et abondamment) du fichier régional et de facilités téléphoniques n'a pu nous empêcher d'arriver, sans grands moyens autres que la bonne volonté d'un petit noyau, à 14,5% des suffrages et 2 élus au dit CPR, à la surprise générale. La liste  de DCB régionale en obtenant 6. Nous avons eu le plaisir supplémentaire de voir qu'une des personnes qui nous avait pourri la vie à Nice était du coup éliminée et que l'autre ne la ramenait pas trop.

Avec la seconde moitié du CPR, désigné par les Groupes Locaux, nous aurons certainement la possibilité de mettre en difficulté les tendances centralistes-démocratique de la majorité régionale si d'ordinaires elles avaient résisté à ce qui s'est dit samedi lors de ce Congrès.

Dimanche, journée apaisée, avec le vote des motions nationales, le combat (politique) se centrant sur l'opposition de la motion Duflot-Meirieu et celle de DCB, nettement remporté par les premiers (45% contre 29%), conformément aux résultats nationaux.

Que retenir de ces deux jours de congrès proprement dit ? Pour quelqu'un de mon âge et de ma culture politique, une ambiance particulière, des fonctionnements réellement démocratiques, des particularités de la culture écolo, notamment le souci des "doublettes", pas d'attaques frontales ni de mots et expressions trop dures et, dans l'ensemble, une ambiance bon enfant qui n'empêche pas que les choses soient dites.

0 comments:

Post a Comment

top