Infolinks In Text Ads

Effet d'annonce

Il y a quelques jours, le NouvelObs titrait: "Le gouvernement veut doubler le nombre de logements étudiants d'ici 2020".  
Or, déjà en 2004, "Un plan décennal du député (UMP) Jean-Paul Anciaux prévoyait entre 2004 et 2014 la construction de 5.000 logements Crous et la réhabilitation de 7.000 places chaque année"... L'article précise que ce n'est qu'en 2010 que ces objectifs annuels ont été tenus. Nous serons donc très loin du compte... 

L'Unef s'étonne, regrettant que Mme Pécresse "change d'objectifs alors que les objectifs du plan Anciaux n'ont pas été tenus. C'est une façon de masquer ses échecs".
Passons sur la malhonnêteté intrinsèque du propos: d'ici 2020... alors que le règne présidentiel du patron de Mme Pécresse s'arrêtera, espérons-le, en 2012 et ira, au pire, jusqu'en 2017.
Nous avons là un exemple supplémentaire de l'art politique sarkozien: occuper les médias, parler de tout et de n'importe quoi afin d'étouffer ou d'empêcher la parole des autres et promettre , ou plutôt, en jargon communiquant, "annoncer"
L'effet d'annonce est, selon le Dico de la pub, la "création d'un évènement par le seul fait d'en parler avant même qu'il ait eu lieu". N'y sommes nous pas en plein ? En sachant, de surcroît, il y a fort peu de chances qu'il se produise un jour...

Moi, je vous annonce que d'ici 2080, chaque français vivra bien, sans dettes ni crédits, mangeant, se cultivant, se logeant en fonction de se besoins, dans un pays sans pollution ni injustice sociale. Hélas, n'étant pas au gouvernement, quoique ces propos soient au moins aussi sérieux que ceux de notre Ministre de l'Enseignement Supérieur, ils ne seront pas repris par les médias.

Ainsi, à chaque voyage présidentiel, on annonce la vente de Rafales, en Libye au début du quinquennat, puis au Brésil, puis..., avec les résultats réels que l'on sait.
Ainsi, sur la sécurité, à chaque fait divers, on annonce des mesures qui vont être, enfin et cette fois, efficaces, terrorisant les voyous et rassurant les honnêtes gens, ..., avec les résultats que l'on sait.
Ainsi pour le chômage, on ne compte plus les paroles lénifiantes de M. Sarkozy ou Mme Lagarde annonçant qu'enfin, le chômage avait durablement commencé sa décrue, ..., avec les résultats que l'on sait.

Gamins, quand nous racontions un bobard à un camarade un peu jobard, nous lui roucoulions ensuite à l'oreille: "Rrrr, Pigeon, Pigeon, Pigeon...". Mme Pécresse aurait dû avoir la correction de rajouter cette phrase à son annonce.

Miracle ? Sans plus d'explications ni d'ailleurs d'excuses, mon blog du Monde est de nouveau accessible. Peut-être faut-il y voir l'effet d'un courrier d'un copain avocat à qui j'avais confié l'affaire. Je vais m'efforcer, avec son aide, d'obtenir le nom des "ù¨@<&*%" (et je suis poli)  qui, s'étant plaint, avaient réussi à le faire suspendre, sur l'identité desquels j'ai maintenant quelques lueurs, et déposer plainte pour dénonciation calomnieuse. Affaire à suivre donc...
  • "Et si on inventait la "piétonique" ?", Trajectoires Fluides. ****
  • "Le puceau de la Place Massena", Le Ficanas. ****
  • "Have a great day! Bonne journée!", Vivre à Antibes.
  • Isidore, la banque de données du CNRS en Sciences humaines et sociales.
  • Niveau de vie, NouvelObs. Voir aussi, : "Les salaires ne sont pas bloqués pour tout le monde".
  • "Aubry pense "personnellement" qu'il faudra "sortir du nucléaire"", NouvelObs.
  • "Il est vital pour l’oligarchie de maintenir la fiction d’une démocratie", BastaMag. **** 

0 comments:

Post a Comment

top