Infolinks In Text Ads

Notre Projet pour Lyon


" Malgré la crise, continuer à aller de l'avant... "


C'est le 300e post que je vous livre sur ce blog. En cette veille de fêtes, je suis heureux de le consacrer à notre Projet pour Lyon !


Au cours de la dernière campagne électorale, nous avons proposé aux Lyonnais nos options, nos projets, notre vision de Lyon demain. Aujourd'hui, c'est ce dessein qu'il nous revient ensemble de mettre en oeuvre.

Bien évidemment, il nous faut tenir compte des contraintes fortes qui pèsent aujourd'hui sur l'action publique locale : contraintes économiques et financières, mais aussi transferts de charge de l'Etat peu ou tout simplement pas compensés, enfin, baisses des ressources fiscales liée au ralentissement des activités.

Notre métropole n'échappe pas à ces contraintes, même si notre situation financière est meilleure que celle de beaucoup d'autres villes. Rappeler ces réalités ne doit pourtant pas nous contraindre à renoncer à un projet ambitieux pour Lyon.

Notre ville a connu une vraie métamorphose au cours du mandat précédent qui va se poursuivre au cours des années qui viennent. Nous allons investir 100 millions d'euros par an au cours de ce mandat, tout en veillant à ne pas obérer les marges de manoeuvres de la ville sur le long terme.

Notre souhait est de donner un signal fort et positif à l'ensemble des acteurs de notre territoire.
Malgré la crise, Lyon en effet va continuer à aller de l'avant !

Bonnes fêtes à tous !

Lire le Projet pour Lyon : cliquer ici



Coopération internationale


" Lyon s'exporte à Rabat... "


J’étais la semaine dernière au Maroc où j’ai conduit une délégation d’élus et d’acteurs économiques de notre agglomération


Au cours de ce déplacement, j’ai signé avec Omar El Bahraoui, maire de Rabat, capitale du Maroc, la nouvelle convention de coopération entre nos deux villes.

Depuis plusieurs années Lyon et Rabat entretiennent des relations privilégiées qui ont pris un nouvel essor, en 2007, lorsque dans le cadre du Programme d’Aide à la Décentralisation du Maroc, nous avons été désignés pour apporter à Rabat une assistance dans le domaine des déplacements et des transports publics.


Outre ces deux domaines, nous avons proposé à nos partenaires marocains d’élargir nos échanges aux politiques de soutien aux jeunes entrepreneurs et de développement d’activités innovantes. Grâce à ses pôles de compétitivité et à sa stratégie "Grand Lyon l’Esprit d’Entreprise", notre métropole est en effet de plus en plus reconnue pour son expertise en matière de gouvernance économique.

Autre secteur d’activité au programme de ce déplacement : l’éclairage public. Rabat est très impliquée dans le réseau LUCI initié par Lyon. Nous allons renforcer notre coopération dans de nombreux champs liés à la lumière et à terme, poursuivre l’illumination de sites exceptionnels tels que ceux liés à l’aménagement de la vallée du Bouregreg.

Tout cela, bien évidemment, est extrêmement positif pour les relations d’amitié réciproque entre Lyon et le Maroc. C’est aussi, par ces échanges, des opportunités de développement nouvelles pour les entreprises de nos territoires respectifs. Je crois que dans le contexte actuel, toutes les initiatives allant dans ce sens méritent d’être mises en œuvre.



Concorde et solidarité


J'étais cet après-midi parmi les nombreuses personnes rassemblées à Saint-Priest, pour exprimer mon indignation à la suite de la tentative d'incendie perpétrée contre un lieu de culte musulman


Nous voulons que dans notre agglomération lyonnaise règnent la concorde et la solidarité. Et donc, chaque fois qu'un lieu de culte est victime d'une agression, comme celle qui s'est produite à Saint-Priest ce week-end, nous nous sentons profondément solidaires.

C'est pourquoi j'ai tenu à me rendre sur place pour exprimer la sympathie de l'ensemble des habitants de l'agglomération.
Nous voulons garantir que toutes les pratiques religieuses puissent être permises sur notre territoire et que chacun fasse l'objet d'un égal respect, d'une égale considération.



Hommage


" L'ami Tavernier "


J'ai remis samedi, dans les salons de la mairie, la médaille d'honneur de la Ville de Lyon à un très grand réalisateur : Bertrand Tavernier

Cela faisait longtemps que la ville où le cinéma est né voulait rendre hommage à Bertrand Tavernier. L'Institut Lumière le fait au travers d'une très belle rétrospective, jusqu'au 25 janvier 2009.
Au programme, plus de 25 chefs-d'oeuvre du cinéaste lyonnais à découvrir ou redécouvrir, comme "L'Horloger de Saint-Paul", "Le Juge et l'Assassin" ou encore "Capitaine Conan" que j'ai vu la semaine dernière.

Bien évidemment, c'est au grand metteur en scène que nous avons rendu hommage, mais aussi à l'infatigable cinéphile qui préside l'Institut Lumière depuis sa création, en 1982.

A cette occasion, j'ai évoqué le projet d'un Festival de cinéma à Lyon. La première édition est programmée à l'automne 2009. Ce sera l'occasion de poursuivre cette belle aventure cinématographique née dans notre ville grâce aux frères Lumière !

Pour lire mon discours d'hommage à Bertrand Tavernier : cliquer ici

Fête des Lumières 2008



" Une fête qui nous ressemble et nous rassemble... "



Nous voici à la veille de cette Fête des Lumières 2008. Un vent de magie et de poésie va souffler sur notre Cité. Pour la ville et ses partenaires, c’est chaque année un double défi.

Celui, d’abord, de la créativité sans cesse renouvelée. 4 millions de visiteurs arpentant la ville en quête d’émerveillement : nous n’avons, évidemment, pas le droit de les décevoir ! Il nous faut surprendre, faire que le spectacle offert soit à la hauteur des espérances du public, que l’émotion soit au rendez-vous.

Défi, ensuite, de la tradition. Depuis plus de 150 ans, c’est ce même geste spontané, d’amour, de partage, symbole du désir de tous les Lyonnais de vivre ensemble, dans une même Cité. Cette Fête des Lumières, au fond, c’est ce qui nous ressemble et nous rassemble.

C’est ce fil rouge entre passé et présent, tradition et modernité, transmission d’une identité et projection dans l’avenir.

C’est dans la vie de notre Cité, un moment unique.

C’est le festival de référence, le premier des événements de ce type à travers le monde. C’est le rendez-vous des amoureux de Lyon, de ceux qui aiment la ville, des passionnés de la création lumière.

Car avant tout, il y a la lumière : sublime, féérique, capable d’impressionner nos regards, de magnifier la ville, ses rues, ses places publiques, ses architectures, sa nature.

Alors oui, cette édition 2008, nous avons voulu qu’elle soit, plus que jamais, une invitation au rêve, à l’évasion, au merveilleux !





Tout savoir sur la Fête des Lumières 2008 : CLIQUER ICI


top