Infolinks In Text Ads

Un nouveau souffle pour Lyon !


Ce début de mandat est pour moi l’occasion de vous présenter les nouveaux venus dans l’équipe que j’ai rassemblé autour de moi. Voici les portraits croisés de trois femmes et de deux hommes qui représentent ce nouveau souffle pour Lyon !

D’abord, Heidi Giovacchini : mère de deux enfants, cette jeune cadre dynamique est directrice des stratégies du groupe Hôpitaux privés de Lyon. Femme de conviction, Heidi est aussi une femme de caractère qui aime relever les plus grands défis ! Adjointe aux droits du citoyen et aux nouveaux modes de vie urbains, elle mettra toute son énergie au service de la qualité de vie dans notre cité.


Du côté des hommes, Georges Kepenekian : militant associatif de longue date, « Kepe » a dirigé ma campagne avec le succès que l’on sait. Urologue, ce médecin lyonnais reconnu est aussi la figure incontournable de la Fondation Bullukian. Homme de dialogue et de conciliation, ce nouvel adjoint à la culture a la lourde responsabilité de mener à bien la candidature de Lyon au titre de Capitale européenne de la culture en 2013. Ce projet fut initié sous la précédente mandature par Patrice Beghain.

Autre femme de caractère, Najat Vallaud-Belkacem. Bien évidemment, beaucoup d’entre vous la connaissent déjà : entrée à mon cabinet en 2002, Najat fait un parcours sans faute grâce à ses qualités humaines et professionnelles tout à fait remarquables. Je l’ai chargée des grands événements, de la jeunesse et de la vie associative, car je sais pouvoir compter sur son énergie et son talent pour faire bouger la ville !

Symbole fort de l’ouverture à la société civile, Richard Brumm : les médias en ont fait le symbole des « sarko-collombistes » ! Personnellement, je connais Richard depuis plus de trente ans. J’apprécie sa fidélité et ses valeurs d’humanisme. Avocat réputé, il mettra sa rigueur et ses compétences professionnelles au service des finances de notre ville.

Autre figure, Anne-Sophie Condemine. Ancienne porte-parole d’Anne-Marie Comparini, elle est mon adjointe à l’insertion, la formation, l’emploi et l’égalité des chances. Cette mère de trois enfants est une des figures du Modem lyonnais qui ont rejoint mes listes pendant la campagne dans un esprit d’ouverture et de rassemblement autour des valeurs républicaines et d’une vision d’avenir pour Lyon.

Avec les autres femmes et hommes de mon exécutif, ces personnalités représentent bien ce que nous j’ai souhaité pour Lyon : une équipe à la fois profondément féminisée, renouvelée, rajeunie, composée de personnalités d’horizons très divers. Ce lundi, nous remettrons à l’ensemble des 21 adjoints leurs délégations. Dès lors, nous serons à pied d’œuvre pour concrétiser le projet présenté aux Lyonnaises et aux Lyonnais !

Séance d’investiture au Conseil Municipal de Lyon

Voici le discours que j'ai prononcé cet après-midi lors de la séance d'investiture devant le nouveau conseil municipal de Lyon, une assemblée profondément renouvelée, rajeunie, composée de femmes et d’hommes venus d’horizons très divers. Une Assemblée qui nous permettra de mettre en œuvre le projet présenté aux Lyonnais. Bonne lecture à tous !


"Je suis évidemment très heureux, très honoré et très ému de vous retrouver aujourd’hui dans cette Assemblée Municipale de Lyon

En cet instant, où la joie se mêle à l’émotion, j’éprouve d’abord un sentiment d’immense reconnaissance envers les Lyonnaises et les Lyonnais qui nous ont accordé un si large soutien.

A travers vous, qui venez de me témoigner votre confiance, je veux m’adresser aux Lyonnais. Je veux les remercier ! Et leur dire que je me sens aujourd’hui dépositaire d’un grand espoir et que je mesure toute l’étendue des responsabilités qui sont les miennes. Ces responsabilités, je les assumerai pleinement

J’ai conscience de la tâche à accomplir pour continuer à faire progresser notre ville sur le plan économique, urbain, social, culturel et améliorer encore la qualité de la vie quotidienne.

C’est pourquoi je me réjouis aujourd’hui de voir cette Assemblée composée d’une large majorité. Une Assemblée à la fois profondément féminisée, renouvelée, rajeunie, composée de femmes et d’hommes venus d’horizons très divers. Une Assemblée qui nous permettra de mettre en œuvre le projet présenté aux Lyonnais.

Ce Conseil Municipal de Lyon est, plus que jamais dans son histoire, issu de tout ce qui fait la diversité et la richesse de notre Cité.

Il reflète la volonté des Lyonnais qui nous ont demandé, par leur vote, de donner un second souffle à l’action menée depuis 2001 pour transformer notre ville.

Dans un esprit de large ouverture et de rassemblement.

"Nous engager totalement au service des Lyonnais, au service de notre cité."

Mon premier souhait est qu’au cours du mandat à venir, nous partagions tous la volonté de dépasser les polémiques, que nous puisions dans un esprit de dialogue, les convergences qui seules nous permettront de servir l’intérêt général des Lyonnais et de faire de Lyon une grande métropole internationale.

Je souhaite donc que nous puissions travailler ensemble, que chacun garde son indépendance d’esprit, son identité, sa liberté mais que nous préservions la volonté de nous engager par delà nos différences dans la construction d’un avenir partagé capable de rassembler l’ensemble de nos concitoyens.

C’est, je crois, ce que nous avons déjà réussi à faire au cours du précédent mandat, c’est aussi ce que les Lyonnais ont apprécié dans notre manière de gouverner la Cité.

Nous devons rester fidèles à cette exigence, à l’échelle de chaque arrondissement, à l’échelle de la ville comme à celle de notre agglomération.

Tous, que nous soyons dans la majorité ou dans l’opposition, nous sommes tenus par un même devoir à l’égard des Lyonnaises et des Lyonnais : nous engager totalement à leur service, et au service de notre cité.

Oui, pour être la hauteur du mandat qui nous a été confié, j’appelle, chacune et chacun d’entre nous à travailler avec enthousiasme pour concrétiser la vision de la ville choisie par nos concitoyens et promouvoir toujours d’avantage les valeurs dans lesquelles ils se sont reconnus.

"Cultiver tout ce qui peut rapprocher les habitants les uns des autres..."

Cette ville, nous devons en faire une ville de l’innovation et de la création.

Et cela dans tous les domaines.

Dans le domaine économique où Lyon doit devenir la ville des industries de demain : celle du savoir, de l’intelligence, du numérique, des biotechnologies, des cleantechs.

Dans le domaine de l’université et de la recherche, avec lesquels nous dessinerons la société de demain.

Dans le domaine de la culture où Lyon doit devenir une capitale européenne grâce aux grandes institutions mais aussi à tous les acteurs émergents de la création.

Dans le domaine urbanistique où nous avons à inventer la ville du 21ème siècle qui alliera audace architecturale, exemplarité en matière de développement durable, mise en valeur de nos paysages et de nos fleuves.

De cette ville nous souhaitons faire aussi une ville de la solidarité car on ne bâtit pas la ville du futur sans s’appuyer sur un ensemble de valeurs, sans rester attentif aux plus pauvres, aux plus démunis, aux plus fragiles.

C’est pourquoi, je veux qu’à l’avenir nous continuions à cultiver tout ce qui peut rapprocher les habitants les uns des autres, que nous approfondissions tout ce qui nous réunit, tout ce qui nous incite à toujours mieux vivre ensemble.

Rééquilibrer nos quartiers, construire des logements accessibles à tous, favoriser la création d’emplois dans les territoires frappés le plus durement par le chômage, tout faire pour réussir enfin l’intégration des jeunes français issus de l’immigration.

Tout cela constituera le cœur de notre action.

J’ai souhaité pour cela créer une délégation transversale qui mettra en perspective toutes les actions que nous mènerons dans ces domaines.

C’est ainsi, et en partenariat avec nos voisins de la métropole que nous porterons haut le modèle lyonnais et que nous pourrons situer nos ambitions au niveau des grandes villes européennes (Turin, Milan, Genève, Francfort ou Barcelone) ou des capitales de l’Europe de l’Est aujourd’hui en pleine renaissance.

"Une certaine vision de l’avenir de notre pays..."

Oui notre ambition est grande !

Faire de Lyon une métropole qui rayonne dans le monde par ses réussites économiques, par l’attractivité de sa culture mais aussi être une référence dans le respect que notre cité porte à la personne humaine. Telle est la double image que doit incarner le modèle lyonnais.

Ce modèle, nous avons commencé à le mettre en place dans le mandat précédent, mais il nous reste encore beaucoup à faire.

C’est pourquoi, j’appelle les uns et les autres à être dans l’action, dès ce soir.

Car c’est encore et toujours à partir des résultats obtenus que nous seront jugés, que nos valeurs, notre réflexion pourront servir d’exemple très au-delà de Lyon, et que nous porterons une certaine vision de l’avenir de notre pays.

Ensemble, construisons dès demain cette ville de progrès.

Une ville ouverte sur la société et ses changements mais aussi respectueuses des valeurs fondamentales de la République !

Celles de liberté, d’égalité et de Fraternité.

Soyons ensemble, solidaires dès qu’il s’agit de faire avancer Lyon, et d’améliorer la vie quotidienne des lyonnais.

C’est cela que les Lyonnais attendent de nous.

Ils nous regardent, ils comptent sur nous.

Ne les décevons pas !

Faisons des six années qui viennent une grande période dans l’histoire de Lyon !"

Aimer Lyon : discours de Gérard Collomb, 16 mars 2008


"Mes chers amis,


Je voudrais d’abord remercier toutes celles et tous ceux qui ont pris part à cette magnifique campagne. Je dois dire qu’en trente ans de vie politique, je n’avais jamais rencontré une telle mobilisation à Lyon

Merci donc à tous !

Merci d’abord aux élus de Lyon et de tous les arrondissements qui, pendant 7 ans, ont travaillé au service de la cité et dont le bilan est largement à la base des résultats obtenus au cours de ces deux dimanches.

Merci aussi à toutes les équipes qui ont organisé cette campagne, qui l’ont menée sur le terrain ! Merci aux milliers de lyonnais qui, pendant des semaines ont, dans tous les quartiers, coloré Lyon en rose fuchsia !

Merci surtout aux lyonnais qui nous ont donné cette large victoire !

Je veux leur dire que notre victoire est leur victoire, qu’elle est celle de leur ville, qu’elle est celle de tous les lyonnais, sans clivage et sans exclusive. Nous avons souhaité une campagne digne, responsable, respectueuse, refusant toute démagogie et tout dénigrement.

C’est autour d’un projet, d’une vision de la ville, que nous avons appelé les lyonnais à nous rejoindre.

Un projet qui parle d’économie, de justice sociale, de développement durable.

Un projet qui parle tout simplement de la Ville.

Oui, nous aimons cette grande et belle idée de la ville, telle que nous l’a léguée l’antiquité. Telle que nous l’ont transmise les grandes cités universitaires et commerçantes du moyen âge, les villes florissantes de la renaissance, les villes émancipatrices de l’Europe des lumières ou les grandes métropoles scientifiques et industrielles du 20e siècle.

Lyon est l’héritière de tout cela et c’est à partir de cet héritage que j’ai la conviction qu’elle peut aujourd’hui contribuer à l’invention d’un nouveau modèle pour les villes de demain.

Réinventer la ville, voilà ce qui est aujourd’hui devant nous.

Une ville fidèle à ses valeurs et à son identité de toujours.

Une ville profondément européenne et ouverte sur le monde.

Une ville qui bouge et qui rayonne. Une ville d’innovation économique, architecturale, sociale, environnementale !

Une ville de solidarité surtout, où l’homme est au cœur de toute chose.

Tout simplement une ville du 21e siècle.

Cette ville, les lyonnais savent qu’elle est possible. Car c’est précisément la ville que nous avons commencé à construire avec eux depuis 2001.

Oui depuis ce temps là, des énergies nouvelles se sont révélées, des talents se sont exprimés. Partout une véritable envie collective d’agir et d’entreprendre s’est libérée. C’est un esprit nouveau qui règne aujourd’hui dans notre cité.

C’est une fierté nouvelle que de se dire lyonnais.

Aujourd’hui, je veux que nous allions encore plus loin ensemble pour que Lyon devienne une référence et que s’exporte très au delà de notre territoire, le modèle lyonnais. Car il y a des leçons à tirer de cette élection qui ne valent pas seulement pour Lyon.

Au moment où notre pays est à la recherche d’un autre destin, le modèle lyonnais pourrait en effet inspirer largement partout en France.

Car nous avons dans notre démarche une ambition qui dépasse les frontières de notre cité.

Nous avons su dans cette ville, porter une nouvelle dynamique économique.

Nous commençons à la rééquilibrer en adressant un vrai message d’intégration et de réussite pour les jeunes français issus de l’immigration.

Nous avons mis en place concrètement des politiques écologiques novatrices, en matière de transports, d’environnement, de santé.

Nous avons, peut-être et surtout, su associer, sans sectarisme, tous les citoyens à la vie de la cité.

Cela nous permet d’être des acteurs dans la construction d’une nouvelle culture de rassemblement, avec des personnes d’horizons différents mais portant en commun des valeurs profondes d’humanisme et de progrès.

C’est pourquoi je souhaite demain plus qu’hier encore, être un maire profondément engagé dans la construction de sa ville, dans l’amélioration de la vie quotidienne de ses habitants.

Mais j’entends aussi que notre réflexion, que notre action collectives puissent être utiles à tout notre pays. Ensemble nous aurons donc à porter, plus loin, plus fort la voix de Lyon.

Lyon est en train de redevenir, comme dans ses meilleures périodes, un lieu de refondation et un lieu d’action, un lieu où se forge une partie de l’avenir de la France."

Conformément à la législation, nous suspendons la publication d’articles et de commentaires sur ce site à compter de ce soir et jusqu’à dimanche 20 heures.

Votez Aimer Lyon !


Dimanche vous voterez au 2nd tour des élections municipales pour désigner vos représentants dans les trois arrondissements encore en lice : le 2e, le 4e et le 6e. Après la percée historique de nos équipes au 1er tour, nos listes Aimer Lyon sont bien évidemment dans la course dimanche prochain ! Je vous appelle à voter massivement pour nos trois candidats : Nadine Gelas dans le 2e, Dominique Bolliet dans le 4e et Heidi Giovacchini dans le 6e


Dans le 2e, notre tête de liste Nadine Gelas a rassemblé autour d’elle des acteurs pleinement engagés dans la vie de l’arrondissement. Son bras droit, Roland Bernard, est prêt à prendre en main le destin de cet arrondissement qu’il aime et qu’il connaît parfaitement pour y vivre et y travailler depuis plus de 20 ans. Aujourd’hui le maire sortant du 2e prétend vouloir travailler avec moi, pour les Lyonnais. Pourtant, il est depuis sept ans l’un de ceux qui a le plus dénigré mon action pour Lyon. C’est pour cela que j’ai besoin de ce ticket gagnant, Nadine Gelas/Roland Bernard. Avec eux, nous pourrons travailler efficacement à la réalisation de nos grands projets dans le 2e, comme l’aménagement des rives de Saône, de l’Hôtel-Dieu, de la place Bellecour, des Jacobins, et bien sûr, à la poursuite de la Confluence.

Dans le 4e, Dominique Bolliet et ses équipes font un travail formidable depuis 2001. Avec 49.55% de voix au 1er tour, les habitants de la Croix-Rousse ont largement plébiscité cette équipe. Dimanche prochain, je vous demande de confirmer ce choix en allant voter pour Dominique Bolliet, un maire à plein temps, qui aime son arrondissement. D’ailleurs, je crois qu’on ne peut pas l’emporter dans ce quartier historique de notre ville en passant son temps à le dénigrer. C’est pourquoi je vous demande de confirmer la dynamique enclenchée autour de Dominique Bolliet en votant pour lui dimanche prochain.

Dans le 6e, Heidi Giovachini est une femme d’ouverture. L’intérêt des habitants du 6e est de voter pour cette liste emmenée par cette femme dynamique qui a largement fait ses preuves dans le secteur privé. Dimanche, vous aurez à choisir entre une équipe sérieuse, compétente, et soudée qui nourrit les plus grandes ambitions pour le 6e, et une liste divisée où les conflits d’intérêts et de personnes sont tels qu’ils vont jusqu’à provoquer des violences physiques entre ses différents candidats. Pour ma part, j’ai besoin d’Heidi Giovacchini pour que demain, par exemple, le musée Guimet puisse devenir cette Cité des Enfants, un des plus beaux projets que nous avons imaginé ensemble pour le 6e !

Dimanche, il y a un 2nd tour à Lyon : je compte sur vous !


A vos agendas !



Nadine Gelas, Dominique Bolliet et Heidi Giovacchini dialogueront demain avec les internautes lors d'un tchat spécial consacré au 2nd tour des élections municipales en direct de notre site de campagne. Connectez-vous nombreux et posez toutes les questions à nos trois candidats pour lesquels je vous invite à voter massivement dimanche prochain !

aimerLyon : 2e tour

Une grande mobilisation !

Au surlendemain de cette belle victoire, je veux une nouvelle fois remercier tous les Lyonnais. Cette dynamique montre qu’au-delà des différences de sensibilité, un pacte de confiance est aujourd’hui scellé entre les Lyonnais et notre équipe

Les habitants ont vu que nous avions tenu les engagements pris en 2001 et veulent que nous poursuivions nos réalisations pour rendre la ville encore plus belle, plus audacieuse, plus rayonnante ! Pour cela, j’ai besoin que les Lyonnais fassent bloc dans les 2e, 4e et 6e arrondissements qu’il nous faut encore gagner.

Cette mobilisation est essentielle pour que demain, notre équipe puisse réaliser les plus grands projets, comme les réaménagements des rives de Saône, de la place Bellecour, de la place des Jacobins, de l’Hôtel-Dieu ou encore la création d’une Cité de l’Enfant sur le site de l’ancien musée Guimet.

Nous avons besoin dans ces arrondissements de femmes et d’hommes qui nous soutiennent dans la concrétisation de ces très beaux projets et qui travaillent avec nous dans un esprit de coproduction.

Je compte sur vous dimanche 16 mars et vous appelle à voter massivement pour nos listes Aimer Lyon emmenées par Nadine Gelas dans le 2e, Dominique Bolliet dans le 4e et Heidi Giovacchini dans le 6e !

aimerLyon : une victoire des Lyonnais !

Une victoire des Lyonnais pour les Lyonnais !

C'est comme cela que je ressens ce soir le formidable témoignage de confiance que nous ont adressé les Lyonnaises et les Lyonnais. Grâce à leur mobilisation, nos listes l'ont emporté dans les 1er, 3e, 5e, 7e, 8e et 9e arrondissements dès le 1er tour de scrutin.


Dans le 3e arrondissement, la victoire de Thierry Philip et de ses équipes a dépassé toutes nos espérances. C'est une victoire de terrain, acquise par des femmes et des hommes de coeur au plus proche des habitants. Dans le 5e, Alexandrine Pesson et ses équipes ont également réalisé un formidable parcours, et confirmé le très bon travail de proximité et d'écoute mené ces dernières années.

Bien évidemment, nous devons rester mobilisés pour que demain, le 2e, le 4e et le 6e arrondissement rejoignent la dynamique enclenchée ce soir derrière les équipes d'Aimer Lyon et derrière notre projet ! J'invite tous les habitants de ces arrondissements à nous rejoindre et à voter massivement pour la victoire dimanche prochain !




aimerLyon : tous aux urnes !

Les Berges du Rhône, Vélo'V, La Confluence, la mixité sociale, l’esprit d’entreprise, les Nuits Sonores, le sport et la culture pour tous, se déplacer librement... Voter a des conséquences visibles !


Dimanche, l’avenir de Lyon se joue dès le 1er tour : je vous appelle à voter et à inviter vos proches à choisir massivement nos listes aimerLyon dès le 1er tour de scrutin.



CONFORMEMENT A LA LEGISLATION, LES COMMENTAIRES SONT FERMES JUSQU'A DIMANCHE A 20H00.

Olympique Lyonnais

Comme tous les supporters de l’Olympique Lyonnais, j’ai cru jusqu’à la dernière minute en nos chances de qualification face à Manchester. Car au fond, notre équipe a encore démontré hier qu’elle était au niveau des plus grands clubs européens

J’aime l’OL. Comme tous ceux qui comme moi aiment le foot, je me sens profondément supporter de notre équipe, dans les victoires, comme dans les défaites. C’est dans ces moments-là qu’on reconnaît la qualité d’un grand club, dans sa capacité à surmonter les déceptions, à tourner la page et à repartir de l’avant. Surtout qu’une rencontre cruciale attend nos joueurs dimanche !

Bien sûr, nous rêvons tous qu’un jour Lyon décroche ce grand titre européen.

Hier soir sur la pelouse d’Old Trafford, il nous a manqué un peu de réussite. Mais quelle aurait été l’issue de ce match si le tir de Keita s’était retrouvé au fond des filets ?


On peut tout imaginer dans ce sport incroyable où tout peut basculer, d’un coup d’un seul, à la faveur d’un exploit, collectif ou individuel. Et de ce point de vue les Lyonnais ne manquent ni de ressources, ni de talents.


Pour ma part, depuis toutes ces années que je soutiens notre club, j’ai confiance en l’avenir ! Allez Lyon, allez l’OL !


aimerLyon : le projet

Hier matin, j'étais l'invité de Lyon Infocité - Lyon Game, l'association qui regroupe les entreprises du numérique et du jeu vidéo en Rhône-Alpes, pour présenter notre projet sur le développement numérique pour Lyon et l'agglomération


C'est toujours avec grand plaisir que je rencontre les entreprises de cette filière pour laquelle j'ai un attachement particulier en raison de son histoire à Lyon et dans le 9e arrondissement. A cette occasion, j'ai rappelé que dès 2001 la ville de Lyon et le Grand Lyon ont soutenu de façon efficace la filière numérique et que le programme lyonnais pour la société de l'information a permis une diffusion efficace des technologies et des usages auprès du plus grand nombre.


J'ai présenté aux entreprises les 14 propositions formulées dans notre projet comme le renforcement du pôle numérique de Lyon, le campus numérique qui hébergera notamment l'école de formation aux métiers du logiciel ou encore la création de la cité du numérique et des innovations. J'ai aussi eu l'occasion de rappeler notre volonté de promouvoir les nouvelles images au sens large en favorisant le croisement des compétences en matière de cinéma et de jeux vidéo.

Lors de la séance de questions - réponses, nous avons enfin eu l'occasion de confronter nos idées et d'échanger sur les enjeux de la filières et j'ai indiqué aux entreprises que sur cette question, nous débuterons le mandat par une large concertation avec l'ensemble des acteurs du numérique de façon à élaborer un plan de mandat clair et connu de tous.


aimerlyon : le projet


L'UFC "Que Choisir" vient de mener une grande enquête sur les transports urbains en passant au crible les 22 plus grandes agglomérations françaises. Au terme de cette étude minutieuse, Lyon arrive en tête de ce palmarès


C'est évidemment un très bon résultat pour notre agglomération qui se voit ainsi récompensée pour les efforts déployés ces dernières années afin d'améliorer son réseau de transports en commun.


"Lyon la référence"

Publiée dans le mensuel "Que Choisir", cette enquête souligne une fréquentation record du réseau des transports en commun lyonnais, des fréquences exceptionnelles des bus, trams et métros, et un nombre d'usagers en constante progression.

Cette excellente performance est aussi pour mes équipes un bel encouragement à poursuivre notre action en faveur d'un schéma de transports urbains cohérent, attractif et capable d’offrir une alternative crédible à la voiture pour tous ceux qui se rendent à Lyon, pour leur travail ou pour leurs loisirs.

Comme l'indique notre programme, rappelons que prendre les transports en commun, c’est réduire de 3 à 5 fois la consommation d’énergie par personne et par km. Un bus en milieu urbain et en heure de pointe transporte 70 personnes soit l’équivalent de 54 voitures.

Outre les transports en commun, la ville durable de demain sera celle qui saura réorganiser le temps des citoyens autour de circuits courts de déplacements qui favoriseront le vélo et la marche. C'est tout le sens du projet que nous avons pour continuer à faire de Lyon une ville de plus en plus douce à vivre, de plus en plus belle et agréable à vivre.



Hier le comité de soutien "Pour Lyon avec Gérard Collomb" que préside Thierry Philip a révélé la liste des plus de 5000 premières personnes qui ont rejoint notre mouvement aimerLyon en vue des élections municipales des 9 et 16 mars prochains lors d'un événement symbolique sur le plateau de la Croix-Rousse

Autour d'un gros coeur sur lequel étaient apposés les noms de ces 5000 soutiens, étaient rassemblés nos supporters, sympathisants, amis, colistiers et tous ceux qui ont souhaité s'engager derrière nous.
Cette forte mobilisation témoigne du désir d'une large majorité de Lyonnais de participer à la dynamique de notre ville.

Demain, nous construirons Lyon avec tous les Lyonnais.

Cette très large mobilisation nous donne la perspective demain de rendre cette ville encore plus belle, encore plus grande, encore plus rayonnante ! Car nous voulons que les Lyonnais soient à la fois heureux et fiers de vivre dans leur ville !



top